Prise de parole en public

La prise de parole en public est fréquente dans certaines professions. Elle peut avoir lieu lors d’une réunion interne à l’entreprise, lors de la présentation d’un rapport, lors de la tenue d’une conférence, à l’occasion d’une interview…Elle est souvent génératrice de stress. La crainte du "blanc" ou la peur de perdre son auditoire sont fréquemment ressenties par les personnes devant effectuer une intervention en public. Heureusement, il est possible d’apprendre à parler en public grâce notamment à du media-training ou des formations de communication.



La prise de parole en public, un art qui se travaille

Certaines personnes semblent très à l’aise à l’oral et captivent facilement leur auditoire. Mais cela ne vient pas naturellement. L’art oratoire est un travail qui demande beaucoup de pratique, d’analyse et d’auto-critique.



Pourquoi se préparer à une intervention orale ?

La préparation avant un discours ou une réunion au cours de laquelle vous êtes susceptible de devoir prendre la parole est indispensable. Elle permet d’éviter une dose de stress supplémentaire. Elle est également très utile pour identifier les points que vous souhaitez aborder et préciser votre point de vue. Même si vous êtes confiant et sûr de vous, ne négligez pas cette étape sous peine de passer à côté de votre intervention orale.



Comment se préparer à prendre la parole en public

Une prise de parole en public doit transmettre un ou des messages précis. Ils doivent donc être clairement identifiés par l’orateur en amont. Tout son discours va ensuite servir à illustrer et justifier ces principales idées. Afin que son intervention soit cohérente et facile à suivre pour son auditoire, il est primordial qu’elle soit structurée. Il ne faut pas partir dans tous les sens. Votre message sera alors délayé et votre public perdu. De plus, vous risqueriez de ne pas aborder tous les points que vous aviez définis auparavant. Pour vous aider lors de votre prise de parole, vous pouvez opter pour un support papier et/ou un support visuel. Faites attention à ne pas tomber dans le piège de tout rédiger. N’inscrivez que les mots clés qui vous permettront de retrouver les grandes lignes de votre intervention. Vous garderez ainsi votre spontanéité et votre discours ne sera pas monotone. En effet, rien de plus ennuyeux que des notes lues à haute voix.

Enfin, vous devez absolument adapter le contenu de votre intervention ainsi que le vocabulaire utilisé à votre auditoire.

Parler en public, une communication à la fois orale, para-verbale et corporelle

Apprendre à communiquer à l’oral ne se limite pas au discours verbal. Bien que celui-ci soit important, il doit aller de pair avec une gestuelle et une intonation. On ne communique pas qu’avec des mots, on s’exprime également avec son corps et d’autres signaux para-verbaux.



Améliorer son expression orale

Pour améliorer son aptitude à s’exprimer en public, une astuce est de se filmer ou de répéter devant une personne neutre afin d’identifier ses points forts et ses points faibles. Vous percevrez ainsi les points du discours que vous devez travailler.



Prendre en compte la communication para-verbale

Une bonne formation pour la prise de parole en public aborde également la notion de communication para-verbale. Vous devez apprendre à jouer avec les silences, la tonalité de votre voix, votre respiration… Ce sont autant d’éléments qui transmettent des signaux inconscients à vos interlocuteurs.



Jouer avec le langage corporel

Enfin, vos mouvements de bras sont là pour accentuer certaines idées. Votre regard est également important. Il va servir à accrocher votre public. Le langage corporel est important. C’est pourquoi il faut éviter de rester assis lors d’une intervention publique afin de pouvoir vous exprimer également à travers votre corps.